22/11/2010

Justin Bieber : Le grand vainqueur des American Music Awards !


La jeune sensation canadienne de 16 ans Justin Bieber a complètement dominé la cérémonie des American Music Awards en remportant quatre trophées, dont celui d'artiste de l'année, dimanche soir, à Los Angeles.

 

Le prodige originaire de Stratford, en Ontario, a aussi été nommé Révélation de l'année et artiste pop-rock favori, en plus de faire main basse sur le trophée récompensant l'album pop-rock de l'année, avec My World 2.0.

Dans la catégorie de l'artiste pop-rock, il a notamment devancé celui qui l'a pris sous son aile au début de sa carrière, Usher, qu'il a invité à le rejoindre sur scène après avoir été élu artiste de l'année.

 

«Il n'est pas seulement un mentor, mais mon meilleur ami et un frère. Je t'aime, vieux», a dit Bieber.

 

Plus tôt, l'adolescent avait déclaré ne pas pouvoir croire ce qui lui arrive, lui qui vient « de la plus petite ville au monde de 30.000 habitants ».


 

Deux prix pour Usher et Eminem

Malgré sa défaite contre son protégé, Usher n'est pas reparti les mains vides. Il a été désigné artiste masculin soul/R'n'B et, dans la même catégorie, a enlevé le titre d'album favori grâce à son Raymond v. Raymond.

Eminem, qui brillait par son absence, comme c'est son habitude, a empoché les deux trophées dédiés à la musique hip-hop pour l'artiste masculin et l'album de l'année.

Les Black Eyed Peas, sans surprise, ont été encore une fois élus groupe pop-rock favori, ce qui nous a permis d'admirer la très chouette casquette en Lego de Will.I.Am, alors que la grande gagnante de l'an dernier, la jeune Taylor Swift (la grande amie de Bieber), a remporté le prix d'artiste féminine country.

Parmi les autres stars couronnées au cours de la soirée, notons les victoires de Rihanna (artiste féminine R'n'B) Shakira (musique latine), Lady Gaga (artiste féminine pop-rock) et Muse, dont l'élection à titre d'artiste alternatif favori était la première récompense obtenue par le trio anglais en Amérique.

Un autre Canadien, Michael Bublé, a été nommé artiste adulte contemporain favori.

 

Des performances peu emballantes

Du côté des nombreuses prestations de la soirée, malgré des mises en scène généralement éclatées et inventives et une liste d'invités glorieuse, la plupart n'ont guère soulevé l'enthousiasme. Parmi les bons moments, soulignons une livraison sentie de Pray par un Justin Bieber dont la voix est manifestement en train de muer.

Carlos Santana s'est donné à fond sur Bang A Gong alors que Ke$ha a terminé son numéro en fracassant une guitare.

Rihanna a beau être belle comme un coeur, elle n'a vocalement rien cassé. La première portion de sa performance était franchement pénible pour l'oreille.

Les Black Eyed Peas ont profité de l'événement pour présenter (I've Had) The Time Of My Life, reprise techno de la chanson du film Dirty Dancing qui figurera sur leur nouvel album, qui parait le 30 novembre. Si on se fie aux nombreux commentaires glanés sur Twitter, ils n'ont pas convaincu grand monde.

Le clou de la soirée se voulait la première prestation conjointe entre les New Kids on the Block et les Backstreet Boys. Les deux boys bands qui ont marqué les années 1980 et 1990 doivent partir en tournée ensemble très bientôt. 

 

 

 

07:50 Écrit par Anthony (Admin) | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.